Les clichés sur la pratique du vélo en ville ont la vie dure. Pourtant, la vie des cyclistes en ville évolue de plus en plus positivement dans la plupart des grandes agglomérations françaises.

Quelques exemples d’idées reçues auxquelles la rédaction de Teebike s’est fait une joie de tordre le cou

« Je n’ai pas la condition physique pour faire du vélo, c’est trop sportif »

La plupart des villes en France sont relativement plates, avec un point culminant qui dépasse rarement les 100 à 200 mètres. Par ailleurs, de nombreux Français habitent à moins de 10km de leur lieu de travail. Alors, à moins d’habiter au pied des Alpes, il est assez rare de devoir changer de vitesse pour faire face à un fort dénivelé en allant travailler.
Mais comme cela peut malgré tout arriver à certains d’entre vous et que d’autres doivent faire face à de longues distances, nous avons pensé une solution pour vous permettre de dépasser ce constat : grâce à son moteur électrique haut de gamme, la roue électrique Teebike est là pour vous permettre de gravir n’importe quelle montée et de vous amener à bon port en gérant parfaitement votre effort, sans transpirer !

« Les villes ne sont pas adaptées pour le vélo »

Qu’on se le dise, le temps où les vélos slalomaient entre les voitures ou ne devaient leur salut qu’aux couloirs de bus est révolu. Dans la plupart des villes Françaises, de nombreux travaux et mesures sont engagés pour rééquilibrer l’usage des modes de déplacement et notamment réduire les nuisances provoquées par les véhicules motorisés (pollution, bruit et accidents).
Les politiques d’aménagement des espaces cyclables sont une réponse à une demande forte des citoyens pour reprendre la pratique du vélo et laisser la voiture ou le scooter au garage.
Et bonne nouvelle, au cœur de ces nouvelles politiques et modes de déplacement, il y a Teebike, la solution permettant d’équiper électriquement votre vélo pour aller au travail, retrouver vos amis, faire vos courses, bref, pour réaliser tous vos déplacements sans vous poser de question !

« Le vélo, c’est lent et je perds du temps »

Toutes les études le prouvent : en ville, on va plus vite à vélo (15km/h en moyenne) qu’en voiture (14km/h dans les principales agglomérations françaises). Si vous ajoutez à cela le temps de trouver une place ou un parking accessible, le vélo vous fait au final gagner un sacré bout du temps !
Et en plus, il vous assure un trajet prévisible, favorise votre ponctualité (adieu accidents voyageurs et embouteillages sans fin), mais aussi votre bonne humeur (adieu BIS accidents voyageurs et embouteillages sans fin). Et si on vous dit que, par-dessus le marché, la roue Teebike devrait attirer la sympathie des personnes que vous croisez (c’est vrai qu’elle est jolie cette marguerite !), alors c’est jackpot, non ?

« La pratique du vélo est dangereuse »

Dans le cadre du bilan d’accidentologie 2018 (renvoyer vers le lien de l’étude et dire par qui elle a été menée ?), moins de 10% des victimes de la route sont des cyclistes (contre 47% pour les motards, 20% pour les automobilistes et 23% pour les piétons). Le vélo reste donc l’un des moyens de déplacement les plus sûrs. Et le développement des zones à 30Km/h, l’essor des pistes cyclables protégées, sont autant de facteurs de risques en moins.
Quelques recommandations néanmoins à ne pas négliger : protégez-vous avec un casque, vérifiez votre sonnette, équipez-vous de lampes avant et arrière et surtout prenez votre temps (d’autant plus si vous montez sur un vélo équipé d’une roue Teebike, qui saura vous amener à bon port en temps, en heure et sans sueur, peu importe la difficulté du trajet) !

« Le vélo coûte cher en entretien et je n’y connais rien en mécanique »

Un vélo, c’est : moins de 100 euros d’occasion et dès 250 à 300 euros pour du neuf de très bonne qualité. Ajoutez-y une roue Teebike et votre budget reste inférieur à 1000€ !
Voilà une note toujours bien moins élevée que le budget d’une petite citadine qui vous coûtera autour de 500 euros par mois (entretien, essence, amortissement de l’achat, stationnement).
Comparé à un forfait de transports en commun annuel, le coût d’un vélo équipé de sa roue Teebike revient également à moins d’une année d’abonnement.
Enfin, dans la plupart des villes, des associations vous proposent des formations à l’autoréparation. Vous pouvez aussi toujours solliciter des réparateurs comme Cyclofix, qui se déplace chez vous ou à votre bureau pour réparer ou intervenir sur votre vélo pour quelques euros. D’ailleurs Cyclofix est le partenaire de Teebike et sera en mesure de vous installer la roue et/ou de remédier à d’éventuels problèmes techniques avec rapidité, professionnalisme et un grand sourire.

Il y a trop de vélos volés !

Pour commencer, acheter un antivol en U réduit considérablement le risque. Petits conseils additionnels :
* attachez votre vélo avec à un point fixe dans une rue où il y a du passage
* enregistrez et marquez le cadre de votre vélo au bicycode, qui vous permettra de bénéficier d’un numéro gravé et répertorié dans un fichier national. C’est sa carte d’identité. Et grâce à ce numéro, si votre vélo est volé et retrouvé, vous pourrez être contacté.
Du côté de la roue Teebike, on a pensé à tout ! Elle est équipée d’un antivol connecté avec alarme. Comment ça marche ?
C’est simple ! Quand vous activez l’antivol, la roue se bloque en marche-arrière et déclenche une alarme dès que quelqu’un fait bouger la roue. En complément, nous vous fournissons un anti-vol physique vous permettant d’attacher votre roue au vélo ou à un point d’attache.

À vélo, on ne peut rien transporter !

Trimbaler à la fois son ordinateur portable, ses courses et les affaires de classe du petit dernier à vélo, impossible ? Les fabricants de cycles n’ont pas attendu que le vélo redevienne à la mode pour proposer sacoches imperméables, paniers détachables ou encore paniers à provision adaptables au châssis du vélo. Une fois le siège enfant, la remorque, le panier de courses ou vos enfants chargés dans votre cargo, vous êtes prêt(e) à démarrer mais il y a parfois une autre difficulté à laquelle on doit faire face : le poids du vélo équipé !
Là encore, la roue Teebike a la solution : grâce à son moteur puissant et capable de démarrer tout seul sur un simple clic sur l’application, vous ne sentirez plus le poids de ce que vous transportez et vous arriverez à destination sans forcer ni transpirer.

Conclusion: plus d’excuse et en route!